Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Activités économiques

Agriculture

Une activité diversifiée

Les espaces agricoles couvrent 20 000 hectares, soit un tiers du Parc naturel régional Oise - Pays de France. Activité ancienne, l’agriculture joue toujours un rôle primordial dans l’économie du territoire.

Le Parc naturel régional Oise - Pays de France compte plus de 200 exploitations agricoles, soit 2,8 % de la population active. Les plus importantes, situées à l’est du territoire, sur le plateau du Valois, et au sud, dans la Plaine de France, sont spécialisées dans les cultures céréalières, oléoprotéagineuses (blé, colza…) et industrielles (pommes de terre, betteraves…). S’étendant sur plus de 150 hectares, elles pratiquent une agriculture, moderne et mécanisée.

Au-delà des plaines, le paysage agricole est tout autre : cultures maraîchères, vergers, cressiculture, production de champignons, élevage de chevaux , de volailles et de bovins ou apiculture se sont développés. Ces activités plus spécifiques sont souvent étroitement liées à l’histoire locale. Elles ont donc pour le Parc une valeur patrimoniale, identitaire et culturelle particulière. De plus, alors qu’elles occupent une faible superficie, elles représentent une part importante des emplois salariés du secteur.

La production de champignons s’est développée dans les anciennes carrières de pierre de la région de Senlis-Chantilly. Alors qu’il y a dix ans, on comptait encore huit champignonnières qui employaient 180 personnes sur le territoire du Parc, il n'en reste plus aujourd'hui.

Apparue en 1811 sur le territoire, la cressiculture était une véritable tradition dans le Parc. Les premières cressonnières modernes à bassins ont été créées près de Senlis en 1811. Il ne reste aujourd’hui plus qu'un site de production qui se trouve dans la vallée de la Nonette près de Baron.

Le territoire possède une tradition de maraîchage et d’arboriculture. Principalement localisés dans la vallée de l’Ysieux, on recense 40 hectares de productions maraîchères et 70 hectares sont valorisés en vergers (pommes, poires, prunes, abricots et fruits rouges). Ces cultures très diversifiées sont généralement vendues sur les marchés ou directement à la ferme.

Les forêts du nord du bassin parisien, notamment Halatte et Chantilly, sont connues pour leur miel de tilleul. Chaque année du 20 juin au 15 juillet, plusieurs centaines, voire milliers, de ruches sont installées dans les forêts. 40 à 100 tonnes de miel de tilleul à la très grande qualité gustative sont ainsi produites chaque année sur le territoire du Parc naturel régional Oise- Pays de France.

Pour en savoir plus, téléchargez le portrait agricole du Parc.