Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Le patrimoine

Archéologique

Une occupation humaine ancestrale

Habité depuis plus de 100 000 ans avant notre ère, le territoire du Parc naturel régional Oise - Pays de France recèle de nombreux témoignages de ses premiers occupants.

La plus ancienne trace de présence humaine sur le territoire du Parc date de l’Acheuléen supérieur mais il semble que le Néolithique, puis l’époque celtique, furent le théâtre d’une activité plus intense, notamment en forêt d’Halatte. Les menhirs des Indoles et ceux de Borest ou de Rhuis en attestent, de même que le dolmen de Chamant, les allées couvertes de Fleurines ou de Gouvieux et les oppidums.

L’installation des Sylvanectes au Ier siècle et la création de la cité Augustomagus au IIIe siècle transforment la région en une terre de passage. Située au carrefour de deux voies de communication majeures, elle acquiert sous l’Empire gallo-romain une importance particulière. La ville de Senlis est emblématique de cet essor. Aujourd’hui encore, ses arènes et sa muraille témoignent de sa richesse passée. Elle conservera d’ailleurs son caractère stratégique jusqu’à l’époque carolingienne. Capitale secondaire de l’Empire, Charlemagne y résida en 795, suivi de Charles le Chauve dans la seconde moitié du IXe siècle.

Le Musée d’Art et d’Archéologie de Senlis retrace les événements de ces occupations successives.