Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Les habitants

Jardinons nature

L’éco-citoyenneté se pratique aussi dans votre jardin. Par de petits gestes simples, vous pouvez participer au développement durable et à la préservation de l’environnement et de la biodiversité.


Compostons !

Dans le cadre de ses campagnes éco-citoyenne, le Parc naturel régional Oise – Pays de France vous propose des fiches techniques sur le compostage. Une pratique ancestrale et écologique qui s’appuie sur la maîtrise et l’organisation de la décomposition de nos déchets organiques. Ces derniers, une fois transformés par l’action conjuguée des micro-organismes et de l’oxygène, représentent un engrais organique naturel et riche. En tas ou en composteur, seuls 3 à 4 m2 suffisent à faire du compost pour un jardin de 300 à 1 500 m2.

Composter vous permet de réduire le poids de vos poubelles d’environ 30 %, vous évite l’achat de terreau et l’utilisation d’engrais chimiques, et apporte à votre sol les éléments essentiels dont il a besoin.

Le Parc a mis en place un petit recueil où il répond aux questions qui lui sont le plus souvent posées sur la pratique du compostage qu'il vous est possible de télécharger.


N’utilisez pas les engrais !


Plantons des haies pour la biodiversité

Les murs de thuyas, de lauriers ou de troène qui marquent souvent les limites de nos propriétés, s’ils présentent quelques avantages, rendent l’aspect de nos quartiers uniforme, banalisent les villages et ne sont pas propices au développement de la vie animale.

Pourquoi ne pas concevoir son jardin à l’image de la végétation des environs. Les essences locales ne manquent pas. Elles rempliraient fort bien le rôle que nous attendons des hais vives en leur donnant un caractère incomparable : charmille, cornouiller, érable, fusain d’Europe, noisetier ou sureau rendront plus vivants nos espaces verts.


Récupérons l’eau de pluie

Les sols se nourrissent naturellement de la pluie. Un cycle naturel que nous avons tendance à oublier une fois l’été venu. Trop souvent, nous avons recours à l’eau potable pour l’arrosage de nos jardins. Un gaspillage certain de nos ressources que nous pouvons réduire grâce à l’installation de cuves de récupération des eaux de pluie. En France, il est ainsi possible de récupérer jusqu’à 700 litres d’eau de pluie par mètre carré de toit. Des aides financières peuvent vous être accordées par l’Agence de l’eau.

Les espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes sont des végétaux qui représentent une menace pour la flore locale et les écosystèmes.

Très vigoureuses, dotées de capacités reproductives élevées, ces espèces sont très difficiles à éradiquer une fois disséminées en dehors des espaces où elles sont installées.

Pour ne pas participer à leur prolifération, ne les achetez pas et préférez d’autres espèces pour l’ornement de votre jardin.