Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Espaces naturels

La forêt

Un ensemble naturel et paysager exceptionnel

Le massif des Trois Forêts, composé des forêts de Chantilly, d’Ermenonville et d’Halatte, couvre près d'un tiers du territoire et représente un ensemble boisé exceptionnel tant par ses dimensions (20 000 hectares) que par la diversité de la faune et de la flore qu’il abrite.


Une richesse économique, écologique et culturelle

Gérées pour les trois quarts par l’Office national des forêts et pour un quart par des propriétaires privés, les forêts représentent aujourd’hui une ressource économique de premier plan, un élément écologique majeur du continuum forestier Picardie/Ile-de-France, indispensable notamment pour le maintien des grands animaux, un patrimoine culturel indissociable de l’histoire, des traditions et de la qualité du cadre de vie des habitants.

Ces espaces font l'objet d'une gestion multifonctionnelle permettant de concilier ces différents enjeux.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure :
- Découvrons la gestion forestière 


A chaque forêt, sa spécificité

Propriété de l’Institut de France , la forêt de Chantilly fut aménagée sur 6 300 hectares pour la chasse à courre, d’où la présence de carrefours en étoile et de grandes allées rectilignes implantés dans le prolongement du château . Elle est majoritairement peuplée de chênes, tilleuls, hêtres et charmes, jadis traités en taillis sous futaie pour favoriser le gibier, l’aménagement forestier privilégiant aujourd’hui la futaie. 47 kilomètres d’allées sableuses sont utilisés également comme pistes d’entraînement par les chevaux de course du pôle hippique de Chantilly.

Au sud-est du Parc, les 3 300 hectares de la forêt d’Ermenonville prolongent la forêt de Chantilly. Ce secteur, très sableux, ne présentait jusqu’au XVIIIe siècle que des landes à bruyères , pâturées par des moutons. La forêt fut plantée au XIXe siècle, essentiellement en Pin sylvestre, seule essence capable de croître sur ces sols pauvres. A l’image de la forêt de Fontainebleau, la forêt d’Ermenonville abrite de très beaux sites mêlant landes et blocs de grès.

Au nord du Parc, la forêt d’Halatte, en majeure partie domaniale, s’étend sur 6 000 hectares. Forêt royale, elle fut préservée pour la chasse puis gérée pour la production de bois d’œuvre. Elle se distingue par ses futaies « cathédrales » de hêtres majestueux.

Pour en savoir plus, téléchargez nos brochures :
- Découvrons le massif forestier de Chantilly 
- Découvrons le massif forestier d'Ermenonville 
- Découvrons le massif forestier d’Halatte


Des espèces animales et végétales peu répandues

La diversité géologique favorise une végétation variée. Sur les affleurements argileux ou marneux s’épanouissent plusieurs espèces végétales rares du nord de la France tandis qu’à l’inverse les milieux sableux et pelouses des lisières accueillent une flore plus méditerranéenne. Plusieurs espèces végétales menacées, dont certaines protégées, sont présentes dans le massif des Trois Forêts : l’Osmonde royale et l’Ophioglosse vulgaire, la Véronique en épis, la Laîche des sables, la Bruyère cendrée ou quaternée, et plusieurs orchidées. Côté faune, outre le Cerf élaphe, on peut rencontrer le Triton crêté, le Lucane cerf-volant, plus grand scarabée d’Europe, la Phalène du tilleul et de nombreux oiseaux relativement rares tels que l’Engoulevent d’Europe, le Gobemouche noir, le Busard Saint-Martin, la Bondrée apivore, le Pic noir ou le Pic mar.