Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Les autres parcs

les Parcs d'Ile de France

Parc naturel régional du Gâtinais français

Au sud de l’Ile de France, 57 communes composent le Parc naturel régional du Gâtinais français. Leurs patrimoines naturels et culturels en font un ensemble cohérent, préservé et accueillant.

Son originalité, il la puise dans ses paysages contrastés : les bois et forêts couvrent plus du tiers du territoire et s’imbriquent avec les terres agricoles. Le Parc naturel régional du Gâtinais français mérite bien son surnom de « pays des mille clairières et du grès » !

L’eau y modèle les perspectives grâce aux trois rivières qui sillonnent le territoire, la Juine, l’Essonne et l’Ecole, et un fleuve, la Seine, au nord-est.

Tous ces éléments ont favorisé l’apparition des cultures et savoir-faire particuliers : un sol sablonneux idéal pour les cultures des plantes médicinales et de l’orge brassicole, un sous-sol gréseux qui affleure parfois en chaos recherchés par les varappeurs, des forêts et des cultures qui fournissent aux abeilles la matière première pour un miel d’exception… C’est tout logiquement que l’orge et l’abeille ont été choisis pour constituer le logo du Parc.

Le Gâtinais français est habité depuis des temps très reculés. Les hommes préhistoriques y ont laissé leurs empreintes… menhir et dolmen, en grés bien sur ! Ce matériau à la fois doux et rude, résistant au temps, est aussi idéal pour construire maisons, colombiers, ponts, rues, halles … qui attirent le visiteur. Les bourgs et les villages sont implantés principalement dans les vallées et sur les rebords des plateaux qui, eux, sont généralement peu habités.

 

Parc naturel régional de Chevreuse

Située à une vingtaine de kilomètres de Paris les 51 communes du Parc naturel régional de Chevreuse demeurent l'une des principales régions à dominante rurale d'Ile-de-France.

Le Parc se caractérise par une alternance de plateaux où se pratique la culture, et de vallées où coulent l'Yvette, la Rémarde, la Mauldre et leurs affluents. Ces paysages recèlent  un important patrimoine historique : châteaux, églises, manoirs, fortifications féodales.

Ici, le paysage s'apprécie au détour de tous les chemins. Vous aimez le vert ? Faites votre choix entre forêts, vallées et vastes prairies. Ajoutez-y une touche de bleu, celle des rivières qui coulent en contrebas. Offrez-vous un peu de jaune au printemps quand les plateaux céréaliers se couvrent de colza ou de tournesol.

Toute l’année, laissez vous surprendre par ces paysages aux humeurs changeantes. Tenez, dans la forêt de Rambouillet, l’un des plus grands massifs d’Ile-de-France, de larges allées en étoile rappellent les chasses à courre du Roi Soleil. Changement d’ambiance aux ruines de l’abbatiale des Vaux de Cernay. Les rosaces de pierre se découpent dans le ciel, suspensions du temps qui passe… Un peu plus bas, la vie reprend avec torrent, bouillons, rochers, et pentes escarpées. Un détour par le Petit Moulin fraîchement restauré ? Vous y découvrirez l’histoire de  la chaîne solidaire des Moulins de Cernay et de la Colonie des Peintres Paysagistes.

Le château de la Madeleine, forteresse médiévale construite sur les hauteurs du village de Chevreuse, abrite la Maison du Parc. Cet espace, d'architecture moderne, a été intégré à l'intérieur du château.

  

Parc naturel régional du Vexin français

Au nord ouest de l’Ile-de-France, le Parc naturel régional du Vexin français s’étend sur 99 communes du Val d’Oise et des Yvelines. Le classement du Parc repose autant sur la qualité des paysages et des milieux naturels que sur la grande homogénéité et la qualité architecturale des villages.

Entité naturelle de caractère, le Vexin français offre des paysages et milieux étonnants en Ile-de-France (coteaux calcaires, marais, bois...). Le vaste plateau calcaire, dominant de 100 m les régions environnantes, est délimité par la Seine au sud, l’Oise à l’est, l’Epte à l’Ouest et la Troësne et l’Esches au nord. Ce plateau est entaillé de vallées aux profils contrastés, tantôt longues, étroites et jalonnées de vallons (Viosne, Sausseron) tantôt larges et ouvertes plaines alluviales (Aubette de Magny). Surplombant le plateau, les buttes d’Arthies, de Rosne et de Marines dressent leurs silhouettes boisées et couvertes d’un chapeau de sable et de meulière. Ces paysages du Vexin français sont fortement marqués par une activité agricole où dominent les grandes cultures (blé, orge, colza).

La spécificité du Vexin français réside aussi dans son patrimoine architectural et bâti. Tous les styles d’architecture se côtoient et témoignent d’une occupation ancienne et des différentes époques de construction. En contrepoint à l’architecture remarquable des châteaux, églises et grands domaines agricoles, la simplicité du patrimoine rural du Vexin français (croix, moulins, fontaines, pigeonniers, lavoirs...) anime les paysages. Aujourd’hui, chaque village possède un ou plusieurs monuments protégés au titre des Monuments Historiques.