Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Randonnées

A pieds

A ne pas manquer

Etangs de Comelles

(c) D. Grouard - PNR OPFAu cœur de la forêt domaniale de Chantilly, les étangs de Comelles feront la joie des randonneurs, petits ou grands. Créés au XIIIe siècle par les moines de l’Abbaye de Chaalis, ils s’étendent sur plus de 40 hectares épousant le cours de la rivière Thève. Des chemins de terre, ombragés d’arbres parfois centenaires, encerclent ces quatre plans d’eau surplombés par le ravissant château de la Reine Blanche. De jolies promenades en perspective… 

Sentier botanique de Coye-la-Forêt

Pour découvrir les essences d’arbre de la forêt de Chantilly.  
Parcours de 1 km au départ de la route des étangs à Coye-la-Forêt 


Circuits pédagogiques 

De Royaumont à Baillon, l’eau source de richesses

Au départ de l’Abbaye de Royaumont, vous êtes invités à comprendre comment l’histoire des hommes est intimement liée à l’eau. Au gré de cette promenade au fil de l’eau, vous découvrirez les richesses historiques de la Vallée de la Thève, façonnée dès le Moyen-Age par les moines de l’abbaye. Vous comprendrez pourquoi il est nécessaire d’assurer la protection des zones humides qui constituent des filtres naturels contre la pollution…  
Dépliant à demander au Parc ou à télécharger ici : circuit découverte


Sentier pédagogique de la Pierre Monconseil  

Pour comprendre la vie et la gestion d'une forêt, parcourez le sentier pédagogique aménagé par un propriétaire privé. De la géologie au château de Vallières, vous saurez tout sur le bois de Morière.   
Parcours pédagogique sur 1,5 km. Sur la D607, à mi-chemin entre Thiers-sur-Théve et Mortefontaine, sur la gauche, prendre le chemin de la Tournelle.  


Sur les pas des bâtisseurs

Cette randonnée suit le fil conducteur des carrières de pierre  
des bâtiments aux monuments. Elle raconte le dur labeur des  
carriers, le travail des tailleurs de pierre et celui des bâtisseurs.  
Elle rappelle l’histoire des moines bénédictins qui vivaient sur place. Elle évoque la Grande Jacquerie du milieu du XIVe siècle aussi bien que le montage des V1 pendant la deuxième Guerre Mondiale et les bombardements qui s’ensuivirent…  
2h30 de découvertes – 8,5 km au départ de Saint-Maximin.