Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Le patrimoine

Monumental

Une richesse monumentale exceptionnelle

Terre d’élection des Rois de France, le Parc naturel régional Oise - Pays de France a été fortement marqué par leur présence, qui n’a cessé de s’affirmer au cours des siècles. Ils ont offert à la région un patrimoine monumental d’une extraordinaire densité que la famille de Rothschild contribua à enrichir dès la fin du XIXe siècle.


L’empreinte des Rois de France

En 987, Hugues Capet fut élu Roi de France à Senlis. Cet événement majeur marqua le début d’un solide attachement entre les grands du royaume et le territoire du Parc naturel régional Oise - Pays de France. Fervents amateurs de chasse, ils apprécient particulièrement les forêts giboyeuses de la région et en font leur lieu de villégiature favori. Ils favorisèrent l’implantation de puissantes seigneuries, fondèrent plusieurs abbayes et prieurés qui sont encore, malgré parfois leur état de dégradation, des jalons incontournables de l’évolution de l’architecture gothique.

Certains de ces sites bénéficient d’une grande renommée : la cité royale de Senlis et sa cathédrale , construite à partir de 1155, l’abbaye royale de Royaumont, bâtie par Saint Louis, l’abbaye royale du Moncel édifiée par Philippe le Bel et l’abbaye de Chaalis.

D’autres moins illustres sont tout aussi intéressants : les prieurés de Saint-Christophe en Halatte et celui de Bray, l’abbaye d’Hérivaux ou encore les nombreuses églises romanes et gothiques parsemant le territoire.


De grands domaines

Les circonstances historiques, la proximité de la capitale et la présence des forêts et des cours d’eau furent des éléments favorables à l’implantation de grands domaines seigneuriaux, comme celui des princes de Condé à Chantilly . Ces grands seigneurs ont transformé leur domaine en créant des étangs, en déviant des cours d’eau de leur lit naturel et des domaines grandioses ont été aménagés autour des abbayes et des châteaux.

Pour créer ces somptueux parcs et jardins, les seigneurs ont sollicité parfois l’aide de paysagistes célèbres. Le parc du château de Chantilly, créé par Le Nôtre, ou le Domaine d’Ermenonville (parc Jean-Jacques Rousseau), élaboré par le marquis de Girardin et considéré comme un prototype des jardins d’inspiration anglaise, en sont de parfaits exemples. On peut également citer les jardins des abbayes de Chaalis, de Royaumont et du Moncel ou des châteaux de Champlâtreux, Valgenceuse ou de Beaurepaire.


L’arrivée des Rothschild

Dés le XIXe siècle, le territoire est marqué par la présence de la famille de Rothschild. En effet, après avoir acheté la Compagnie des Chemins de Fer du Nord, James de Rothschild cherche un lieu de villégiature. Il choisit la région de Chantilly qui est une destination à la fois proche de Paris et appréciée par la haute société pour ses courses de chevaux et ses chasses à courre. Le Baron de Rothschild y construira le château des Fontaines en 1878, sa fille Jeanne y édifiera le château du Montvillargenne, Gustave de Rothschild sera le fondateur du château de Laversine et enfin Edouard de Rothschild érigera le manoir Sans Souci à Gouvieux.

Pour en savoir plus, téléchargez notre dossier[lien] sur les châteaux édifiés au XIXe siècle dans le Parc naturel régional Oise – Pays de France.