Parc Naturel Régional Oise Pays de France
 

Les habitants

Préservons la nature

La préservation des espaces naturels et de la biodiversité constitue une priorité. Le Parc naturel régional Oise – Pays de France apporte son appui aux associations locales qui oeuvrent pour la protection des milieux et multiplie les actions de sensibilisation de la population.


Chantiers nature

Pour sensibiliser la population à la préservation du patrimoine et de l’environnement, le Parc mène des « chantiers nature » impliquant habitants et visiteurs. Ces actions, comme celles réalisée depuis 2006 pour la restauration du marais de la Troublerie, pour l'entretien d'une mare en forêt d'halatte, pour la restauration de landes en forêt domaniale d’Ermenonville, favorisent l’émergence d’une attitude éco-citoyenne et suscitent la mobilisation de tous. Plus nous sommes nombreux à participer à ce genre d’actions plus les résultats sont bénéfiques. Nous avons besoins de votre aide, alors n’hésitez pas à nous contacter pour participer aux prochains chantiers nature que nous organiserons.


Opération amphibien

Chaque année, plusieurs milliers d’amphibiens meurent écrasés sur les routes au moment de la saison migratoire. Pour aider les associations locales à lutter contre ce phénomène, le Parc met à leur disposition du matériel pour la capture des amphibiens (bâches, seaux…) et l'information (panneaux, plaquette). Ces derniers sont ensuite transportés de l’autre côté des axes routiers. En 2013, ce dispositif de sauvetage a été établi sur 14 portions soit 4 200 mètres de route. 4 000 mètres de route fréquentés par les amphibiens ont également été fermés à la circulation de 19h à 7h. Grâce au travail important des bénévoles et à ces dispositifs ce sont près de 7 200 amphibiens qui ont été transférés vers leur lieu de reproduction. Ce type d’opération demande un important travail aux associations, qui sont toujours à la recherche de bénévoles pour leur venir en aide. Alors si vous aussi vous souhaitez porter secours aux amphibiens, contactez le Parc qui vous donnera les coordonnées des associations les plus proches de chez vous.


De petits gestes pour nous, de grands services pour eux

Si les « petites bêtes » qui habitent nos jardins n’ont pas besoin de nous pour se nourrir en période estivale, qu’en est-il lorsque l’hiver arrive ? Par de petits gestes, nous pouvons les aider à passer ce cap difficile. N’hésitez pas à planter des graines riches en huile comme le tournesol, ou à laisser quelques herbes dans un coin de votre jardin, les oiseaux apprécieront. Un petit tas de bois au pied d’une haie fera un excellent abri pour les hérissons. Et pourquoi ne mettriez-vous pas à profit les longues soirées d’hiver pour construire un nichoir pour les oiseaux ? Au printemps, ils assureront le spectacle. Pensez également aux insectes, qui utilisent nos maisons pour se protéger de l’hiver. Evitez donc les insecticides. De leur survie dépend celle d’autres espèces comme l’hirondelle.