Réfrigérateur, four, lave-vaisselle, télévision, ordinateurs… L’électroménager et les outils connectés font partie de notre quotidien. Pas question de s’en passer, mais il est possible de réduire leur impact énergétique.

Réduire la consommation des appareils : une question de bon sens

En premier lieu, évitons la « consommation gadget » : un frigo américain distributeur de glaçons consomme 3 fois plus qu’un frigo normal (cela fait cher du glaçon…), faire tourner un sèche-linge par beau temps n’est pas toujours nécessaire, lancer le four pour un seul petit plat coûte cher, etc.
• À l’achat, regarder les étiquettes énergie : les modèles économes de classe A, A+, A++ consomment jusqu’à 30 % de moins qu’un appareil de classe C.
• Au quotidien, quelques gestes simples ont de gros effets : régler correctement la température de son réfrigérateur (4°C) et de son congélateur (-18°C) et penser à les dégivrer régulièrement ; utiliser les touches « éco » des lave-linge et lave-vaisselle ; éloigner les appareils chauds de ceux qui font du froid ; éviter de faire fonctionner les appareils à moitié vides ; ne pas congeler de produits chauds ou tièdes ; couvrir les casseroles ; ne pas laisser la cafetière allumée…

Hi-fi, vidéo et l’informatique

Ces appareils comptent pour 9 à 15 % de notre facture d’électricité. En plus de l’achat de matériel informatique labellisé « Energy star », pensez à débrancher vos appareils électroniques : ils consomment de l’énergie quand ils sont en veille et quand ils sont simplement branchés, même éteints. En France, la consommation des veilles représente la production d’1,25 réacteur nucléaire !

Astuce Rassemblez vos équipements de bureautique sur une multiprise que vous pouvez facilement éteindre hors utilisation.

Consultez les défis écocitoyens du Parc.

Layout
Primary Color
default
green
orange
default
green
orange
Secondary Color
default
green
orange